carre démaquillant lavable

Les carrés démaquillants lavables

Dans une volonté de préserver la planète et de limiter mes déchets, mon 1er geste dans le domaine de la beauté est d’opter pour les carrés démaquillants lavables. Comme j’utilise environ 4 disques classiques par jour, cela vaut la peine de changer ma routine beauté et de tester les carrés démaquillants lavables. Mais suis-je vraiment convaincue ?

 

Pourquoi acheter des carrés démaquillants lavables ?

Les raisons sont au départ purement écologique. En effet à raison d’environ 1 600 cotons par an et par femme …. Ce chiffre devient affolant quand on sait que le coton a besoin de beaucoup d’eau et que les pesticides utilisés pour le blanchir n’arrangent en rien notre impact écologique. Sans parler que tout cela part à la poubelle.

Il faut agir et vite !

 

Quels carrés démaquillants lavables achetés ?

Honnêtement, je n’en avais aucune idée et donc aucun apriori. Je voulais juste pourvoir continuer à utiliser mon eau micellaire (éventuellement un lait) pour un démaquillage du visage et des yeux.

J’ai donc acheté au hasard des carrés lavables dans un magasin Bio : la marque Anae, 100% coton bio, basiques, bien.

les carres demaquillants de la marque anae

Comment les utiliser ?  

Rien de plus facile et aussi simple qu’avec un disque classique, il faut juste commencer par humidifier le carré à l’eau tiède.
Ce n’est peut-être pas aussi efficace qu’avec des cotons classiques (surtout pour les yeux car j’hésite un peu pour faire plusieurs passages) mais franchement je suis bluffée !

Un lavage machine, pas de repassage, séchage à l’air libre ; réutilisable et donc une réelle économie (environ 180 euros / an / femme).

 

Quel est mon avis sur les carrés démaquillants lavables ?

  • Les plus : c’est pratique à la maison et en voyage, c’est écolo et économique ; alors ça vaut le coup de changer ses habitudes non ?
  • Les moins : je trouve que j’utilise un peu plus de produit qu’avec un disque classique

 

En conclusion, je suis vraiment convaincue du bien fondé de l’utilisation des carrés démaquillants lavables alors je continue de les utiliser. Il me reste juste à trouver la matière qui me convient le mieux : eucalyptus, bambou ou coton bio biface.

 

Mon idéal serait de supprimer totalement l’utilisation du maquillage
mais c’est une autre histoire et un pas que je ne suis pas encore prête à franchir
 !


» En complément, je vous invite à lire l’article sur mon utilisation quotidienne des huiles végétales bio jojoba et argan pour une hydratation saine et efficace.


Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à me le dire, à vous abonner gratuitement à la newsletter pour recevoir régulièrement les derniers posts. Vous pouvez aussi partager et me suivre sur les réseaux sociaux.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *