naples vue sur la baie
Évasions

Visiter Naples en 3 jours

Nouvelle destination pour une escapade de 3 jours avec ma sœur dans la plus grande ville du sud de l’Italie : Naples.

Ville bouillonnante, bruyante, ultra authentique, un peu sale, peu touristique (car sa « mauvaise « réputation lui colle encore à la peau sans doute), d’une grande richesse culturelle, Naples ville à l’atmosphère exceptionnelle.

Visiter Naples en 3 jours, les quartiers, nos coups de cœur, nos conseils ….

C’est parti pour la dolce vita !

 

 

#1 – Tout d’abord, où dormir à Naples ? 

 

A Naples, comme dans toute l’Italie, il y a beaucoup de chambres d’hôtes tenus par des locaux.
Pour notre part, nous avons opté pour un hôtel car nous voulions profiter du service de bagagerie à toute heure (notre avion arrivait de bonne heure le matin et le retour était très tard, alors pas question de visiter la ville avec notre sac).

Après la surprise de la conception de l’hôtel (ancien appartement au 3éme étage d’un vieil immeuble situé dans une cour (pas d’accueil sur la rue) transformé en hôtel) il s’est avéré être très bien ! Très propre, silencieux et super petit déjeuner. Et autre avantage, il est à 2 pas de la station de métro « Municipio », non loin du quartier Espagnol et du port.

Je n’ai aucune action sur l’hôtel mais je vous le recommande avec plaisir : Bevellero Suite, Calata San Marco.

Tous les quartiers de Naples sont très bien desservis par les transports en commun donc vous avez l’embarras du choix.
Cependant je ne vous recommande pas le quartier de la gare principale – piazza Garibaldi – car ce n’est pas le quartier le plus sympa ni le plus beau pour sortir.

 

 

#2 – Le quartier de Vomero

 

C’est l’un des plus beaux quartiers de la ville, chic et résidentiel, calme et un peu verdoyant. Il se situe à l’est de la ville, sur la colline.
C’est aussi de ce quartier que vous aurez des vues magnifiques sur le Vésuve et la baie de Naples.

 

Quartier Vomero

 

 

Pour y accéder, plusieurs solutions : la marche par la Via Toledo, à travers le quartier espagnol ou prendre le funiculaire (ce que nous avons fait !).

⇒ Le Château Sant’Elmo surplombe la ville de Naples depuis les collines. Du haut, la vue à 360 degrés est vraiment impressionnante et on ne se lasse pas de regarder la mer et le Vésuve !

Pour redescendre du quartier Vomero, vous avez le choix : retour via le funiculaire ou les escaliers Pedamentina !
L’un comme l’autre vous amène au quartier Espagnol et la via Toledo.

 

#3 – Le Quartier Espagnol

 

A la fois populaire, voire très populaire, vivant et joyeux, bruyant voire très bruyant car les scooters sont partout et roulent à vive allure, il est impossible de ne pas visiter ce quartier ; et nous avons adoré.

 

naples quartier espagnol

 

Le Quartier espagnol, c’est un peu l’image qu’on se fait de Naples : des ruelles, des immeubles délabrés, le linge qui pend aux fenêtres et la vie de quartier avec ses étals de marchandises.
Il y a des restaurants et des bars partout, mais aussi beaucoup des scooters et des voitures (mais comment font-ils pour circuler dans ces ruelles ?).

Quelle ambiance ! 💗

 

Autrefois mal fréquenté car fief de la mafia napolitaine, on peut aujourd’hui se promener dans le Quartier espagnol sans problème.
Le soir, ce quartier est vraiment très vivant et attire toutes les générations et classes sociales.
Non loin de notre hôtel, c’est dans ce quartier que nous avons aimé savourer des pizzas et flâner en buvant des Spritz, la boisson locale !

 

#4 – La via Toledo

 

Encore un endroit incontournable de Naples. Que l’on aime ou pas le shopping, il est impossible d’échapper à cette artère ultra animée, la Via Toledo, dans laquelle se côtoient petites boutiques (plutôt bof) et grandes enseignes.
Cette célèbre via Toledo, en partie piétonne, sépare le Centre Historique et le quartier espagnol.

Au bout de la via Toledo, la piazza Dante demeure également une des plus célèbres de Naples et permet une jonction avec le centre historique.

⇒ De la Via Toledo, vous pouvez passer par la Galerie Umberto I !

C’est une immense et très belle Galerie marchande, de style baroque, connue pour son toit voûté et son dôme de verre, classé au patrimoine mondial de l’Unesco.

Les boutiques n’ont pas un grand intérêt (quelques grandes enseignes, terrasses de cafés, des glaciers etc… ) mais la galerie vaut le détour car elle est vraiment superbe !

 

#5 – Le Centre Historique

 

Inimaginable de visiter Naples sans visiter son Centre Historique !
Beaucoup de touristes dans ce quartier qui reste un véritable incontournable. Petites rues, boutiques d’artisans locaux, antiquités et nombreux restaurants rendent ce quartier très agréable à visiter.

C’est également dans ce quartier que vous verrez un nombre incalculable d’églises, dont le célèbre Duomo.

 

 

Descendons vers la mer.

 

#6 – Le Quartier Chiaia

 

Au sud de la Via Toledo, le quartier Chiaia (et la rue portant le même nom) est un accès facile vers la mer.
Le quartier est plus chic et résidentiel, agréable avec de belles bâtisses et de belles boutiques ; un endroit très agréable avec des terrasses ombragées.
Un parc se situe le long du bord de mer, un des rares de la ville.

Non loin, vous ne pouvez pas manquer la Piazza del Plebiscito, place monumentale.

 

#7 – Le Castel dell’Ovo

 

Le Castel dell’Ovo, (le Château de l’Œuf), est le plus emblématique de Naples (encore un 😂).

En bord de mer, sur 200 mètres de long, le castel est construit sur le petit îlot de Megaride dans lequel se nichent quelques restaurants et bars. C’est très sympa.

L’entrée du château est en principe gratuite (contrairement au Castel Nuovo) mais actuellement il faut réserver en raison du Covid ; donc nous n’avons pu profiter de la vue sur la mer.

A l’extrême ouest de la baie, se situe Mergellina, « petit village de pécheurs »
Cela fait une belle promenade à pieds le long de la baie mais franchement Mergellina ne vaut pas les commentaires dithyrambiques lus dans certains guides !
Il y a effectivement quelques barques colorées mais surtout des cabines de bains délabrées posées sur du sable sale …… bref ce n’est vraiment pas waouh ; sauf la gare de Mergellina vaut le détour !

 

 

#8 – Pompéi

 

Détruite en l’an 79 après JC par l’éruption du Vésuve, la ville de Pompéi est devenue ultra touristique et célèbre.

Nous ne sommes ni férues d’histoires ni passionnées de sites archéologiques mais il faut reconnaitre que c’est un site impressionnant, émouvant, véritable témoin du passé.

 

pompei

 

La ville est en ruine mais on peut voir les trouvailles des fouilles : villas, fresques, amphithéâtres.

A côté de Pompéi, on retrouve aussi la ville d’Herculanum qui a connu le même sort que Pompéi ; mais nous ne l’avons pas visitée.

⇒ Le site archéologique de Pompéi est à une heure environ de train de Naples (2,80 € l’aller) ; l’entrée du site est à 16€ (sans guide)

 

 

Naples côté pratique

Très honnêtement il est très facile de se déplacer à pieds et c’est encore le meilleur moyen pour visiter et profiter de la ville.

Cependant se rendre à l’aéroport et aux sites extérieurs comme Pompéi nécessitent de prendre les transports en commun (on évite bien sûr la voiture sauf si vous êtes kamikazes !).

 

  • Le métro : 3 lignes de métro, plutôt fiables et sûrs mais pas très fréquents.
  • Les funiculaires : plusieurs funiculaires très utiles notamment pour grimper sur le Vomero.
  • Les bus : nombreuses lignes de bus plus ou moins fréquentes, mais nous ne les avons pas pris.
  • Le train : permet de visiter les alentours de Naples en toute simplicité (enfin presque car il faut quand même y comprendre quelque chose). Les trains sont très vieillots, souvent bondés.
    La Circumvesuviana dessert toutes les villes autour du Vésuve (d’où le nom) et permet de vous rendre sans problèmes sur les différentes sites archéologiques.
  • L’aéroport Capodichino : situé à 7km du centre-ville, facilement accessible avec la Navette Allibus ; le billet coûte 5€ (achat dans la navette) ; il faut environ 30’ pour rejoindre le centre (arrêt à la gare Garibaldi et au port) ; des départs toutes les 20’ environ.
  • Le taxi : nous n’avons pas eu besoin et nous n’avons pas tenté.
  • La voiture : circulation très difficile, donc à éviter 😉

 

Je ne peux terminer cet article sans quelques photos également très typiques de Naples :

 

 

 

Les citrons pour fabriquer le « limoncello » 
Le piment, symbole  « Porte Bonheur »
et le Spritz …… comme boisson incontournable ! 

 

 

Visiter Naples en 3 jours est vraiment parfait.
Cela permet de profiter de tous les atouts de la ville au patrimoine historique très riche et de son ambiance chaleureuse,
ses petits bars et restaurants.

Nous n’avons pas eu le temps de visiter la cote Amalfitaine ni les iles comme Capri ou Procida …..

voilà un bon motif pour y retourner ! 😊

 


Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à me le dire, à le partager.

Pour ne rien rater, n’oubliez pas de vous abonner à ma Newsletter ! Pas d’inquiétude, je ne vous bombarde pas de mails, juste un petit récap tous les 15 jours avec quelques news.
Et bien sûr, n’hésitez pas à me suivre sur les réseaux sociaux. 😊


Vous pourriez aussi aimer lire :

4 commentaires

  • jacquet-villet@hotmail.fr

    Hello isa ! oui c’était 3 jours intenses durant lesquels nous avons beaucoup marché ! 😉 3 jours à Naples, c’est très bien mais un jour de plus pour faire une île cela aurait été top ! ….. on y retournera 😊

  • jacquet-villet@hotmail.fr

    Hello !
    Oui c’est vraiment bien ; beaucoup de choses à voir …. ou pour tout simplement flâner ; c’est une petite ville facile à vivre ; j’y retournerai avec plaisir notamment poyr faire les petites îles toutes proches. 😘😘😘

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *